Nouvel exercice fiscal 2023 et factures Ă  cheval avec 2022

Bonjour,
Je viens de voir qu’un nouvel exercice fiscal pour l’année 2023 avait été créé dans Dokos.
Nous allons bientôt devoir commencer à passer des écritures sur ce nouvel exercice, tout en continuant de passer des écritures sur l’exercice de 2022.

J’aurais voulu savoir comment faire pour choisir sur quel exercice telle ou telle facture de vente/d’achat doit passer.

Je prends un exemple : je vais avoir des factures d’achat qui vont être établi en janvier 2023, mais qui concernent mon exercice 2022, comment je fais pour les rattacher à celui-ci ?
Et en même temps je vais avoir des factures de ventes en janvier 2023 pour l’exercice 2023.

Pour l’instant je n’ai pas mis l’exercice fiscal 2023 en “par défaut”. Mais quand je crée une facture, je ne vois pas où je pourrais avoir le choix entre les 2 exercices.

Merci beaucoup pour vos lumières.

Bonjour @AnneSoIndieHosters,

L’Exercice Fiscal sert à lier les documents comptables à un exercice en fonction de leur date.
Tu n’as donc pas de choix à faire, si ton exercice court du 01/01 au 31/12, les factures comptabilisées en 2022 seront liées à l’exercice 2022, celles en 2023 à l’exercice 2023.

L’exercice “Par défaut” sert surtout au système à sélectionner le bon exercice à utiliser automatiquement pour afficher les rapports (Compte de résultat/Bilan par exemple).

Si certaines factures émises en 2023 concernent l’exercice 2022, il faut passer une écriture de journal pour “Facture à établir” lors de ta clôture: Les factures à établir en comptabilité : traitement et comptabilisation

Inversement, si des factures émises en 2022 concernent des produits comptabilisés en 2023, il faut passer une écriture de journal pour “Produit constaté d’avance”: Comment comptabiliser les produits constatés d'avance ?
Pour faciliter cette écriture, on a créé un outil Ecriture d’ajustement disponible dans le module Comptabilité > Ouverture et clôture

Bonne journée

Merci pour cette réponse. C’est déjà un peu plus clair pour moi.

Notre comptable a son propre logiciel de compta. Dokos nous permet à nous de faire un suivi et de pouvoir faire la gestion financière pour notre entreprise. Je sais que sur d’autres logiciels comptables, il y avait ce moment où je devais “cloturer l’ancien exercice” et “ouvrir un nouvel exercice”.
Est ce que dans Dokos je dois à un moment “cloturer” l’exercice ?

De ce que je comprends, les factures à établir, sont si moi j’ai livré un service ou un produit en 2022 mais que je le facture en 2023. Ma question c’est si mon fournisseur m’a livré une marchandise ou a effectué une prestation en 2022, mais qu’il me la facture en 2023. Est ce que du coup ça entre dans le concept de “charge constaté d’avance” pour moi ?
Dans ce cas là je dois aussi faire une écriture d’ajustement ? et si oui, est ce qu’il y a déjà de la documentation à ce propos, je n’ai pas réussi à trouver dans l’onglet “aide”.

Bonne soirée,

Bonjour @AnneSoIndieHosters,

Dokos respecte automatiquement l’indépendance des exercices, il n’est donc pas obligatoire de clôturer si vous ne faites pas votre comptabilité dans le logiciel.
Si vous souhaitez tout de même clôturer, il faut générer un Bon de clôture de la période, qui permet de clôturer le compte de résultat et d’enregistrer le résultat au bilan.

Pour les factures d’achat (j’ai lu trop vite le post initial…), il faut effectivement passer des charges constatées d’avance s’il s’agit de charges enregistrées en 2022 et qui concernent 2023. C’est le cas par exemple pour un abonnement annuel facturé en octobre: il faut constater la part correspondant à 2023 sur le bon exercice.
Si la facture arrive en 2023 pour un produit ou service reçu en 2022, il faut passer une écriture de facture non parvenue.

L’outil Ecriture d’ajustement permet de constater la part correspondant à l’exercice suivant, donc d’enregistrer les CCA et PCA.
Il n’y a effectivement pas de documentation dédiée (j’ai ajouté les éléments suivants dans l’application, ce sera disponible dans la prochaine mise à jour), voici comment ça fonctionne:

  1. Il faut sélectionner le type d’opération :Produits différés (Pour les PCA) ou Charges différées (Pour les CCA)
  2. Il faut sélectionner le compte sur lequel enregistrer l’opération: une subdivision du 487 pour les PCA, une subdivision du 486 pour les CCA
  3. Il faut sélectionner la date de comptabilisation (date de fin de l’exercice - souvent 31/12) et la date d’annulation (date de début de l’exercice suivant - souvent le 01/01)
  4. En cliquant sur Obtenir les documents le système récupère toutes les factures courant sur les deux périodes (via les dates de début et de fin indiquées dans la section Abonnement), et calcule le montant à comptabiliser prorata temporis.
  5. Il suffit ensuite d’enregistrer et valider
  6. L’écriture sera extournée à la date indiquée

Bonne soirée

oh ouaaaaaouu Merci beaucoup ! J’ai tout compris ! Avec le vrai mot comptable ça m’aidera aussi à chercher si j’ai un doute, donc merci beaucoup pour ces informations et pour l’explication pour l’écriture d’ajustement !

Je suis désolée j’ai encore une question. Pour le bon de cloture de la période, si je me rends compte qu’on avait oublier certaines choses, est ce que je peux réouvrir l’exercice ?
Ou alors une fois qu’il est cloturé c’est fini pour de bon ? Et dans ce cas-là il vaut mieux que j’attende d’être sure (peut être la restitution de mon bilan par notre comptable, si on n’est pas identique alors je procède aux ajustements en conséquences pour repartir sur une nouvelle année sur les memes base que lui) ?

Pour l’instant, je tâtonne encore avec l’outil, et je ne sais pas si je veux pousser jusqu’à une compta chez nous identique en plus de cette chez l’expert comptable.

Bonjour @AnneSoIndieHosters,

Le bon de clôture de la période ne permet que de clôturer le compte de résultat pour l’enregistrer au bilan.
Il ne permet pas directement de bloquer les écritures dans une période précédente. Pour cela il faut aller dans les paramètres de comptabilité et “geler” les comptes jusqu’à la date de clôture.
Il est possible de définir un rôle pour lequel ce blocage ne s’applique pas.

Si des écritures sont effectuées sur le compte résultat après la clôture, il faudra créer un second bon de clôture de la période pour clôturer le reliquat, etc…

Bon week-end et joyeux réveillon !

1 Like

merci beaucoup pour ces infos ! J’espère que tu as passé aussi un très bon réveillon.
Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année !